Traversée en mer…de la baie de Sandy Hook à la baie du Delaware – du 15 octobre au 20 octobre

Le 15 octobre au petit matin, nous avons quitté notre mooring de la 79th street – Boat bassin  en plein centre-ville de New York afin de nous rendre dans une baie plus au sud : Sandy Hook.

Nous sommes passés devant la statue de la liberté et devant les gratte-ciels de New York.

Ce fut une belle navigation d’environ 4 heures, mais avec beaucoup de bouées. Il faisait beau et il y avait peu de trafic maritime. Jamais nous n’avions vu la Statue de la liberté de si proche et c’était un beau moment pour les garçons.

La grande majorité des gens qui font un voyage comme le nôtre arrêtent à Sandy Hook après leur séjour à New York pour un petit repos, faire le plein de diesel si nécessaire, faire du lavage, une épicerie. Mais encore plus, c’est à cet endroit que les navigateurs attendent d’avoir une belle fenêtre météo pour leur traversée en mer vers le sud soit jusqu’à Cape May ou Norfolk.

Nous nous sommes ancrés au sud du brise-vagues de la marina de la ville d’Atlantic Highland. Une jolie ville. En ce samedi soir, nous avons soupé sur le voilier de nos amis (Island). Merci à « Carl is cooking », mon beau-frère, pour sa recette de gâteau au chocolat et aux M&M que j’ai préparée pour mon gâteau d’anniversaire !!!

Le lendemain, journée de mon anniversaire, nous avons vaqué à nos occupations: commissions, l’école, le lavage, l’épicerie, la douche…La vie et son petit quotidien ne s’arrêtent pas parce qu’on est en voyage et tout prend le double du temps dans notre vie à bord de Thalasso ! L’épicerie et le lavage deviennent une aventure familiale qui peuvent occuper une bonne partie de la journée ! Je pense que cette journée là, j’avais faim quand j’ai fait l’épicerie et que j’ai sur-évalué la capacité de mon petit chariot rouge, car tout n’a pas rentré et j’ai bien failli le briser après une première utilisation ! Nous sommes revenus de l’épicerie avec le chariot, les bras pleins, bref le 2 km de retour était plus long que je pensais avec mes deux garçons… Ce fut une journée d’anniversaire sans artifices qui s’est terminée à bord du voilier ami Calbodine.

Durant notre séjour à Sandy Hook, il a fait un temps magnifique, l’été… Tellement beau que nous avons passé deux après-midi à la plage avec les amis après avoir fait l’école ! Toute la gang était contente et appréciait ces moments alors que nous avons tous eu des grosses semaines depuis le départ. Enfin, nous pouvions profiter du sable, de la chaleur, des vagues. Voir les enfants courir, rire et s’amuser à la plage. Nous avons commencé notre collection de coquillages. Difficile de s’imaginer, en regardant la mer, que le lendemain nous y serions avec notre voilier pour notre première sortie dans l’océan.

Nous avons profité de ces journées pour faire une pratique avec les enfants avec les harnais de sécurité incluant un rappel des règles de base en vue de notre sortie en mer. Yan a fait un ligne de vie et il était clair que dès qu’un membre de la famille sortait à l’extérieur pendant notre traversée, il devait s’attacher. J’ai préparé des fruits, des légumes et une salade de pâtes. Je savais qu’avec un vent de face, il serait plus difficile de cuisiner qu’avec un vent arrière.

img_5896

La plage à Sandy Hook

La traversée – 30 heures de navigation pour l’équipage de Thalasso

Le mercredi matin, le 19 octobre, nous avons levé l’ancre avec Island.

La météo nous annonce un vent du sud d’environ 15 à 20 noeuds et il y a un beau ciel bleu.

Tout le monde est de bonne humeur, nous espérons voir nos premiers dauphins ….

En sortant de la baie de Sandy Hook, c’est l’océan Atlantique.

Les vagues se font plus grosses, nous sentons tout de suite la différence à bord.

Nous recevons le vent de face.

Pendant tout le trajet, nous voyons la côte à notre tribord et l’horizon à notre bâbord – nous expliquons aux enfants que là-bas, tout au loin (très loin), c’est l’Europe.

Nous avons passé une belle journée. Isaac est resté à l’extérieur dans le cockpit pour éviter d’avoir le mal de mer, car il se sentait fragile. Marine est aussi restée à l’extérieur une bonne partie de la journée. Elle n’a pas été malade. Gaby s’est promené, il a passé beaucoup de temps à l’intérieur dans une cabine à livre ses livres de Pokemon manga.

Et la journée a passé, à suivre nos amis Island, à regarder les bateaux de pêche et notre direction GPS, à surfer sur les grosses vagues et grignoter des petites collations.

La nuit est arrivée, le soleil s’est couché et la lune nous a accompagné dans la noirceur, tout comme les lumières d’Atlantic City !

Yan et moi nous nous sommes partagés la barre pendant la nuit, chacun son tour, nous n’avons pas réellement dormi… Notre Isaac, lui, a dormi à côté de nous dans le cockpit toute la nuit.…

Naviguer de nuit fut une belle expérience. La lune, les étoiles, être attentif à notre direction, prendre un deuxième café. Suivre notre voilier ami. Il y a tant à surveiller, bien qu’il fasse noir. Le temps passe ainsi…Un cargo ici, un bateau là-bas, des lumières, est-ce Island ?

« L’immensité tout autour et ce sentiment d’être si petit dans l’univers…. »

À l’aube (jeudi matin), nous avons bien hâte que le soleil se lève pour nous donner un peu de chaleur. et de pet. Il y a un peu de brume. Il nous a semblé que la période entre 5hres  am et 8 hres am dura une éternité. Marine s’est réveillée vers 5h30 am en me cherchant, elle est venue se coller avec nous dans le cockpit. Quant à Gaby, il ne se sentait pas très bien (nausée) ce matin là. En arrivant à Cape May, il est tôt et il fait encore noir. Le matin se lève, mais tellement tout doucement.… Nous regardons le soleil se réveiller en famille. La décision est prise depuis quelques heures déjà: nous n’arrêterons pas à Cape May. Nous profiterons du vent du sud qui est à environ 10 noeuds pour remonter la baie du Delaware, surtout que la météo s’annonce difficile pour le weekend et que nous n’avons pas l’intention de passer plusieurs jours à Cape May.  Nos amis du voilier d’Island ont également opté pour ce plan de navigation.

La baie du Delaware est une baie qui est située juste après Cape May.

Cette baie est peu profonde et il n’est pas recommandé d’y naviguer alors que les vents font plus de 15 noeuds, car de courtes vagues désagréables se forment dans de telles conditions. Nous avons donc les conditions idéales pour la remonter tout de suite et l’équipage est capable de supporter un autre 8 heures de navigation. Comme mentionné précédemment, nous savions que notre fenêtre météo était courte pour remonter la baie et aller nous réfugier dans une baie du Canal C&D (canal qui a été construit pour rallier la baie du Delaware et la baie de Cheasapeke) et ce, pour le weekend à venir. En effet, ils annonçaient des vents de 20 noeuds avec des pointes de 30 noeuds du vendredi soir au lundi matin, bref un « cold front » assez intense, il faut trouver une baie pour nous protéger …. Notre plan est d’aller nous réfugier dans la petite baie de Chesapeake City et d’y être vendredi en début d’après-midi au plus tard.

Notre remontée de la Baie du Delaware a été facile, sans histoires.

À part des barges et une centrale nucléaire, nous n’avons rien vu de spécial. Nous nous sommes ancrés en fin de journée près de Reedy Island. Une chance qu’ils n’annonçaient pas de vent pour la nuit, car côté protection, on repassera ! Mettons que l’île qui était supposée nous protéger avait l’air d’un champ de graminées ! Une nuit tranquille pour un équipage fatigué…

Nous n’avons pas vu de dauphins, bien que Marine les ai appelés à plusieurs reprises avec sa petite voix de sirène.

Josée

14720630_1787521294863540_2135497896177120824_n

Photo prise par nos amis, Thalasso sur l’océan en fin d’après-midi

Photos: Marine et ses parents; et ce que nous avons vu quand nous sommes sortis de la baie de Sandy Hook….une bouée et l’horizon…

Publicités

11 réflexions sur “Traversée en mer…de la baie de Sandy Hook à la baie du Delaware – du 15 octobre au 20 octobre

  1. Quelle belle aventure. Merci Josée de nous partager votre itinéraire. C’est fascinant et ça ajoute du piquant à mon quotidien. Bisous à tous ! 😘🌴🤗

    J'aime

  2. Je suis une amie de Sandra Valcourt et mon amoureux rêve de partir en voile pour notre retraite. Nous avons fait un voyage de 14 jours en Corse et je m’habitue doucement à la vie à bort d’un voilier. Vous lire me rassure et m’inspire beaucoup. Merci!

    J'aime

  3. Chère Josée !! Je garde toujours la lecture de tes blogues pour des moments tranquilles afin de bien en profiter !! C’est un réel plaisir de vous suivre et je suis certaine que ta journée d’anniversaire sans artifice était quand même une belle journée pour toi comme tu réalises le rêve d’une vie !!

    J'aime

  4. Chère Josée, encore un beau texte sur votre périple que nous lisons avec ravissement. Ce fut spécial aussi pour nous ce 16 octobre. Pour la première fois depuis 41 ans nous n’étions pas réunis physiquement pour fêter ton anniversaire. Nous avons pensé très fort à toi et nous sommes remémorés tes premières heures sur terre.

    Petite question: Mais pourquoi aviez-vous besoin de pet le jeudi matin? L’air marin sent trop bon? hi, hi, hi.
    Bisous xxxxxx

    J'aime

  5. Je lis avec beaucoup d’intérêt tes chroniques. J’aime bien imaginer les paysages que vous rencontrez et tout autant votre quotidien à bord. À la prochaine.

    J'aime

  6. Nous te suivons avec grand intérêt car on veut faire presque le même voyage l’an prochain. ca nous permet de rêver et de prendre quelque trucs de vie sur un voilier. on est avec vous en pensée. Merci de nous faire partager

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s