thalassoblog

Un rêve , une famille, un projet…

Musha Cay et Rudder Cay… magie, feux d’artifices et une sirène (12 et 13 janvier 2017)

9 Commentaires

Après quelques jours à Blackpoint pendant ce F#### F#### dont vous savez maintenant qu’il ne faut pas prononcer le nom pour ne pas irriter Yan, Thalasso et son équipage avaient la bougeotte.

C’est donc à 8 heures du matin le 12 janvier que nous avons levé l’ancre.

Le vent est stable à environ 20 noeuds de l’est, la mer du côté océan est agitée mais sur le banc c’est juste parfait, le ciel est bleu.

Allez hop, nous sommes en route vers Cave Cay, Musha Cay et Rudder Cay !

Un bel avant-midi de navigation, ce n’est pas une longue route nous y serons pour diner, ça nous fait beaucoup de bien. Il y a des vagues quand même alors finalement je décrète un congé d’école, c’est un peu difficile de se concentrer quand le bateau gite.

Nous avions eu l’idée d’arrêter tout d’abord à Cave Cay, un « hurricane hole ». Petite passe peu profonde entre des rochers pour y entrer avec l’accueil d’une tortue de mer qui nageait paisiblement dans la petite baie. Alors que j’étais prête à descendre l’ancre, la marina a communiqué avec nous sur le VHF pour nous informer que nous devions absolument prendre un quai. Pas d’ancrage possible dans la petite baie tranquille avec ses jolies plages. Nous étions un peu déçus, mais à 2,75$ du pieds US, la décision n’a pas été longue et nous sommes sortis de cette petite baie pour aller à Musha Cay.

En fait, Musha Cay est tout juste à côté et c’est l’île privée de David Copperfield. Si vous désirez passer de petites vacances toutes simples aux Bahamas, vous pouvez louer l’île pour la modique somme d’environ 38 000$ US par nuit.

Après un après-midi à relaxer, nous sommes allés prendre un verre en soirée chez Perla.

img_0483

Musha Cay

Pendant l’après-midi, Cynthia avait l’impression que les gens sur Musha Cay nous préparaient quelque chose … Effectivement, plusieurs personnes s’affairaient sur le bord de la plage à faire on ne sait quoi. Mais on a fini par le savoir !!!! Alors que nous prenions notre verre de vin et que les enfants jouaient à l’intérieur à des jeux de société, une détonation a retenti, Yan a sursauté et « WOW »!

Ce soir là, nous étions tout simplement aux premières loges d’un feu d’artifices magnifique qui a duré un bon vingt minutes, le tout gracieuseté de David ! Yan vous dirait qu’on était «un peu trop proches» puisque les feux étaient carrément au dessus des voiliers !

watch

Lien

Le chant de la sirène 

Le 13 au matin, nous avons levé l’ancre pour nous rendre à Rudder Cay, là où David Copperfield a fait déposer une sirène et son piano à queue au fond de l’eau. Une belle plongée, les enfants ont beaucoup aimé malgré l’air frais cette journée là. Si vous êtes intéressés à en savoir plus sur l’artiste qui a fait cette oeuvre « marine » à la demande du célèbre illusioniste, voici le site internet que nous avons trouvé après une brève recherche:

Enfin, voici un petit vidéo de notre plongée avec la sirène.

Tout près de notre ancrage, il y a aussi une jolie grotte à visiter….

****

Étincelles de magie

Pour l’instant d’une année, nous vivons de la magie, une vie hors du cadre, une vie de rêve.

La magie, elle se trouve au détour d’un sourire, d’un moment apaisant, d’une câlin de son enfant, d’une eau turquoise, de la découverte d’un escargot, d’une tortue de mer ou d’un dollar de sable, du soleil qui nous réchauffe tous les jours, des amitiés qui se forment, des liens qui se tissent avec les gens qui nous entourent et de l’audace, l’audace d’être dans l’action et d’avoir rendu vivant cette aventure.

Maintenant que nous y sommes, je sais que le chemin parcouru pendant les dernières années dans la préparation de ce projet ne pouvait que nous amener ici, dans cet endroit paradisiaque avec ce bateau qui nous sert bien de maison sur l’eau.

Plus le temps passe, plus je réalise que les instants de bonheur, ils sont là au plus profond de nous-même et que notre attitude devant ce qui se passe autour de nous fait toute la différence surtout dans les petites vagues d’une vie de famille.

Pour être heureux, pour être bien, il n’y a pas de recette, il faut s’y mettre tous les jours, être authentique, ne pas se « créer » une vie pour plaire aux autres, mais vivre SA vie.

Personne n’a les mêmes standards, nous avons tous des besoins différents et c’est cela la beauté de l’histoire. Arrêtons de nous comparer pour des choses insignifiantes, arrêtons de perdre notre temps avec ces millions d’objets inutiles qui encombrent notre mental alors que nous pensons qu’ils sont indispensables à notre bonheur, tout cela n’est qu’illusion puisque le vrai réside dans l’authenticité, dans l’instant, dans le coeur, pas dans le matériel superflu…..Je ne dis pas qu’il ne faut pas avoir un peu de confort, mais il y a une si nette exagération dans la société de nos jours que c’en est ridicule.

Nous vivons sur notre bateau depuis 4 mois et demi. Nous n’avons vu aucun magasin depuis début décembre tel que nous les connaissons au Canada ou aux Etats-Unis, nous n’avons pratiquement acheté aucun jouet ou objet aux enfants depuis le début du voyage (sauf quelques cadeaux de Noël, de fête et un jeu de cartes de New York).

Le constat: ils ne manquent de rien, ne demandent rien, ne veulent rien. Ils veulent simplement découvrir des choses, faire de l’apnée, pêcher, jouer a la plage ou à un jeu de société, faire une recette, lire un livre, faire une activité, s’entrainer avec nous…

Tout ceci m’amène à penser que nous oublions de vivre réellement ou bien que nous nous compliquons bien trop la vie dans notre société actuelle de surconsommation.

Je sais, je sais, vous allez me dire : « hey la grande (ou la p’tite)! tu es en voyage et tu es déconnectée du monde actuel »… Oui, mais non !

Oui, je suis en voyage et cet état ne durera pas toujours.

Oui, moi aussi je vais retourner au travail et revivre une vie plus stressante avec ses contraintes et ses obligations.

Oui, je suis une peu déconnectée et c’est ce dont j’avais besoin pour découvrir que la VIE, ce n’est pas juste nos jobs et le quotidien qui l’entoure,

IL Y A AUTRE CHOSE et surtout, il y a d’autres manières de vivre.

Si vous ne me croyez pas, essayez, prenez le risque.

Oui, je suis consciente que je vais devoir me réinventer au retour, puiser dans mes racines, dans mes souvenirs qui resteront de ce voyage, et ce, pour résister à la consommation, résister au cadre. Aussi, mon chum va retourner au travail et les enfants vont retourner à la « vraie » école, mais nous savons tous maintenant que la vie est si vaste et grande, qu’il n’y a de barrières que celles que nous nous créons dans nos têtes avec nos propres peurs.

Et puis, pour ces journées où j’aurais les « blues », je me promets de me rappeler que vivre avec de la magie dans ma vie, ça implique pour moi, de prendre des risques…et de bien sûr, voyager…

***

Le lendemain matin de cette journée avec la sirène, nous avons poursuivi notre route vers Lee Shocking Island par les Pimlico…. Je vous réfère au texte de Yan: « L’établissement de nouveaux standards » pour en savoir plus sur cette route.…

Josée

Publicités

Auteur : josee16

Mère de 3 enfants, avocate et rêveuse ... Ce blog est la pour vous raconter l'histoire de notre voyage sur Thalasso...une histoire sans prétention qui découle du désir plus fort que tout de réaliser ses rêves !!! Il nous aura fallu 20 ans, de l'amour & 3 petits mousses pour enfin décider qu'il était venu le temps pour nous de réaliser ce projet avec tous les petits et plus grands défis que cela comporte pour notre famille !! Lisez nos capsules de bonheur, inspirez-vous pour créer votre propre magie dans votre vie ! Au plaisir xxx

9 réflexions sur “Musha Cay et Rudder Cay… magie, feux d’artifices et une sirène (12 et 13 janvier 2017)

  1. Josée, le fameux texte sur Marine mis à part, c’est ,à mon goût à moi, ton meilleur texte avec les plus belles photos. Tes réflexions me touchent …. c’est vraiment passionnant et intéressant de te lire… mon seul regret ?ne pas recevoir autant de textes que je serais capable en lire…dans ce texte-ci il me semble qu’il y a tout…tout ce qui vous a poussé dans cette merveilleuse avanture et le partage est tellement touchant……vraiment!!

    J'aime

    • Bonjour Lucie, merci beaucoup… j’aimerais écrire plus mais j’ai une petite fille de 4 ans qui me parle « continuellement » à partir de 7h00 du matin jusqu’à ce qu’elle s’endorme le soir… il me reste la nuit !!!! J’en ai deux qui s’en viennent dans les prochains jours.. XXXX

      J'aime

  2. Très belle réflexion Josée ! Bonne continuation de ce beau voyage ! 😍 🐳 🌴

    Aimé par 1 personne

  3. Josee je ne te fais aucun reproche …je te dis simplement que t’es textes me font triper! !
    Merci de les écrire. ..voila c’est mieux dit comme ça!

    J'aime

  4. Hihi, je ne l’ai jamais pris comme un reproche… pour vrai, j’aimerais en écrire plus, mais…. c’est ça ! Bises et câlins XXX Merci de me lire.

    J'aime

  5. Je ne me lasserai jamais de te lire mon amie. Tu as pensé faire un livre à ton retour avec tout ça? J’en serais la première à l’acquérir. Bisous xxx

    Aimé par 1 personne

  6. Belle réflexion chère Josée, digne d’un « sage »
    Monik et moi sommes bien contents que tu puisses à ce point réaliser le rêve de ta vie. Enmagasine plein de ces images auxquels tu te réfèreras dans les journées à suivre après ton retour. Bonne continuité!

    J'aime

  7. Merci Josee pour ce très beau texte Inspirant et Connecté.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s