thalassoblog

Un rêve , une famille, un projet…

Georgetown 2… poésie et dauphins

4 Commentaires

Du 5 au 10 février 2017

Mon amie d’enfance Marie-Eve est arrivée avec les dauphins à Georgetown !

Elle qui est venue passer une petite escapade de quelques jours avec la tribu de Thalasso a été accueillie en grand…

Yan et Marine l’attendaient au Exuma Market de Georgetown le 5 février. Nous devions y aller toute la famille,  mais les vagues étaient trop fortes pour que nous puissions revenir à 6 personnes dans le dinghy sans être tout trempés. Donc les garçons et moi l’attendions sur Thalasso avec de la musique et un verre de rosé.

En sortant du Lac Victoria, la petite famille de dauphins était là pour lui souhaiter la bienvenue, tout juste à côté du dinghy ! Wow ! Quelle chance !

Mais ce n’est pas tout !!!

Le lendemain matin, nous avions sur le programme une classe de poésie dans le cadre du francais. Après notre tempête d’idées de « rimes » et pendant la composition des poèmes de Isaac et Gabriel, alors que je regarde derrière le bateau, je vois quoi ? ….Non !!!! Les dauphins !

« Viiiite viiiiite (entendre que l’énervement était à son maximum!), tout le moooonnnde, les dauphins sont ici.. »…

On sort en toute vitesse les masques, tubas, on descend le kayak à l’eau et en moins de deux (Yan n’étais pas au bateau, il était parti en dinghy, par chance il est revenu à temps pour nager avec nous et les dauphins), tout le monde est à l’eau.

Nager avec les dauphins, un rêve que plusieurs personnes portent en elles….

Nager avec les dauphins, tout simplement magique…

Nager avec les dauphins à l’état sauvage dans la mer, libres, un moment féérique …

Nous avons pu profiter de leur présence une bonne heure alors qu’ils tournaient près du bateau et s’amusaient. Ils était quatre, dont un petit bébé. Yan et moi avons eu la chance de leur toucher. L’un d’entre eux s’est avancé vers moi, il m’a regardé, je lui ai tendu mes bras et j’ai pu lui toucher le bout du museau. Je suis sans mots pour décrire ce moment qui restera à jamais gravé dans ma mémoire.

Les dauphins jouaient, se promenaient, se donnaient des bisous au fond de l’eau…

Marine étant plus petite, c’était un peu plus compliqué: le masque prenait de l’eau, le tuba faisait mal, bref elle les a surtout regardé du bateau pendant un certain temps avec Marie-Eve et du dinghy lorsque Yan était revenu.

Je termine donc ce texte  en vous invitant à aller voir le  vidéo des dauphins  qui est sur notre page facebook (Thalasso), avec les deux textes que j’avais lu aux enfants environ une heure trente avant notre baignade avec les dauphins….et leurs poèmes sur Thalasso !

*Les merveilleux voeux de Jacques Brel du 1er janvier 1968 (Europe 1)

« Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque. Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherhce, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer un rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heures, car le bonheur est notre destin véritable. « 

*Poème de Jacques Brel:

« Je connais des bateaux qui restent dans le port
De peur que les courants ne les entrainent trop fort
Je connais des bateaux qui rouillent dans le port
A ne jamais risquer une voile dehors

Je connais des bateaux qui oublient de partir
Ils ont peur de la mer à force de vieillir
Et les vagues jamais ne les ont emportés
Leur voyage est fini avant de commencer

Je connais des bateaux qui s’en vont à plusieurs
Affronter le grand vent au-delà de la peur
Je connais des bateaux qui s’égratignent un peu
Sur les routes de la mer où les mènent leur jeu

Je connais des bateaux qui n’ont jamais fini
De partir encore chaque jour de leur vie
Et qui ne craignent pas parfois de s’élancer
Cote à cote en avant au risque de sombre

Je connais des bateaux qui reviennent au port
Lacérés de partout mais plus braves et plus forts
Je connais des bateaux débordants de soleil
Quand ils ont partagé des années de merveilles


Je connais des bateaux qui reviennent toujours
Quand ils ont navigué jusqu’à leur dernier jour
Tout prêts à déployer leurs ailes de géants
Parce qu’ils ont un coeur à taille d’océan »

Thalasso et son chapeau en noix de coco (Gabriel-10 ans)

« Quand Thalasso casse la noix de coco
Il s’en fait un chapeau
Avec l’autre moitié du coco,
Nous faisons des biscuits chauds

En cassant la noix de coco
Nous avons réveillé les oiseaux !

Quand Thalasso navigue sur l’eau
D’autres bateaux viennent à sa rencontre
Nous voyons des dauphins régulièrement
Et nous jouons avec eux longtemps

Le bateau Thalasso
Est tellement beau
Qu’il faut prendre des photos »

Il fait vraiment beau sur Thalasso (Isaac-11 ans)

« J’ai un bateau
Il s’appelle Thalasso
Il vogue sur l’eau
Traversant ses flots

Coiffé de son chapeau
Isaac prend des photos

A la radio, On peut entendre une mélodie d’oiseaux
Sur Thalasso, jamais besoin d’un râteau
Mais toujours besoin d’un couteau
On joue aux dominos et au uno

Après avoir navigué longtemps,
L’océan nous laisse une pause
L’émerveillement de mes parents
Devant ce beau sable blanc
Est vraiment passionnant
En faisant un noeud dans ses cheveux,
Maman les protège du vent

Sur Thalasso ,
Il fait vraiment beau »

Publicités

Auteur : josee16

Mère de 3 enfants, avocate et rêveuse ... Ce blog est la pour vous raconter l'histoire de notre voyage sur Thalasso...une histoire sans prétention qui découle du désir plus fort que tout de réaliser ses rêves !!! Il nous aura fallu 20 ans, de l'amour & 3 petits mousses pour enfin décider qu'il était venu le temps pour nous de réaliser ce projet avec tous les petits et plus grands défis que cela comporte pour notre famille !! Lisez nos capsules de bonheur, inspirez-vous pour créer votre propre magie dans votre vie ! Au plaisir xxx

4 réflexions sur “Georgetown 2… poésie et dauphins

  1. Wow, Wow, quels beaux poèmes les enfants ont écrit!

    J'aime

  2. Que de belles inspirations pour vos trésors !! Toujours un grand plaisir de vous lire … merci !

    J'aime

  3. Miam!

    On adore ta citation de Jacques Brel. Je ne la connaissais pas.

    On partage!

    J'aime

  4. Que nous sommes gâtés ce matin, se lever avec les résidus d’une tempête, pas de livraison de journal mais plusieurs textes Plus du Thalasso…!
    Merci pour nous partager tous ces moment magiques (même ceux plus difficiles). Nous attendons la suite de vos péripéties!
    Nanny & papy

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s