Blackpoint … le coeur au coeur d’un village Bahamien

17 février au 22 février 2017

Nous levons l’ancre le 17 février au matin, en route vers Blackpoint par le coté mer.

Nous sommes vraiment prêts pour pêcher notre premier mahi-mahi… à la sortie du « cut », nous mettons les lignes à l’eau. Les enfants font des demandes spéciales à leur mamie thérèse et écrivent des petits mots dans une boite secrète, ils font une prière au grand bleu, a dame nature….c’est pas qu’on meurt de faim, mais on espère tellement pêcher au moins un mahi !!!

Notre ami Sébastien nous a aidés à préparer les cannes à pêche, les bas de ligne, nous sommes vraiment prêts ! Nous avons aussi pratiqué une petite danse en famille pour faire sourire nos amis Marie-Claude et Sébastien (à la demande de Marie-Claude la petite chorégraphie) !! Tout cela en vue de notre arrivée triomphale à Blackpoint !

Une belle navigation, Sébastien et  Marie-Claude sont là, nous passons à côté de One Life en dansant mais sans trésor des mers…

***

Blackpoint, un petit village bahamien qui compte 200 habitants environ.

Un endroit attachant et sympathique. Nous y avions déjà passé quelques jours en janvier…

Il y a quelque chose d’apaisant de revenir en ces lieux connus. L’équipage est relaxe, nous retournons chercher du pain au coconut, nous passons du temps avec les amis.

Marine se fait faire ses premières tresses avec de petites billes par Ida, la « coiffeuse » et propriétaire de la buanderie. Un congé de démêlage de cheveux pour les deux-trois prochaines semaines a été l’argument béton de son papa pour la convaincre. Une barre de chocolat « bounty », un suçon rouge avec une gomme dedans et quelques larmes plus tard, Marine est bien contente de prendre congé de sa brosse à cheveux. L’air salin a cette faculté de rendre les cheveux de l’équipage collants et bien mêlés !

Nous avons passé du bon temps avec One Life, rires, repas partagés, partie de basket ball, terrasse et rhumpunch… on se revoit cet été les amis, nos chemins étant différents pour les prochaines semaines alors que nous prévoyons rejoindre sous peu Eleuthera.

Nous apprenons aussi à connaitre la belle famille de No Agenda 2 qui sont également du Québec. Deux sympathiques garçons à bord qui s’entendent bien avec Isaac et Gabriel. Quelques parties de basket ball dans la cour d’école, l’achat de « cups » aux cerises (verre avec une eau glacée rouge – style « koolaid »), expérience du « blow hole ».  Apéro avec nos amis.

Il y a une houle étrange à notre ancrage, le bateau roule de gauche à droite, un mouvement qui est un peu désagréable lorsque nous sommes à bord. Nous sommes mieux à terre.

Nous avons prévu quitter mardi matin, mais une autre petite famille est en route pour Blackpoint et une dame a dit à Yan le mardi matin à la buanderie pendant la brassée de lavage que l’équipage du catamaran Xalya espère vraiment nous rencontrer. Nous nous consultons.. Ok, nous allons rester ici une journée de plus, après tout nous sommes en vacances et il n’y a aucun rendez-vous urgent à l’agenda !

Que dire de notre rencontre avec Xalya ? Trop peu trop tard, il font route vers le sud sans date de retour alors que nous remontons vers le nord. Coup de foudre instantané entre nos deux familles. Étrangement, nous sommes vraiment semblables… Le premier après-midi, les enfants font du knee board et les parents se présentent sur la plage. Ils nous révèlent qu’ils nous suivent depuis l’intracostal et espèrent nous rencontrer depuis ce temps. L’après-midi se termine par un apéro sur Xalya. et nous promettons à nos nouveaux amis que nous resterons ici finalement une journée de plus.. Après il faut partir car un front est annoncé avec de bons vents de l’ouest (rafales prévues jusqu’à 40 noeuds) et nous voulons aller nous cacher dans le coin des deux majors (little major et big major près de Staniel Cay).

Pour continuer, après l’apéro, nous retournons sur Thalasso puisque nous avions invité nos amis Marie et Claude de la Toison d’or pour le souper… Marie arrive toujours avec un petit panier rempli de surprises, ce soir, les « sea beans » ont fait fureur et se retrouvent dans les petits sacs à trésors des enfants (*sean beans: fève d’un arbre en Afrique, cette fève traverse l’océan atlantique dans des algues et arrive ici, sur la cote Atlantique). Nous préparons une « Thalasso dip » (trempette artichauts, épinard et fromage) et une pizza maison. Vin, rhum, histoires parfois émouvantes, que dire Marie et Claude sinon « MERCI ». Vous êtes beaux à voir et inspirants, de vrais amoureux de la mer qui sillonnent les Bahamas et ses eaux depuis plusieurs années. Vous qui avez fait ce voyage à une époque où tout ceci était beaucoup plus marginal, alors que les moyens de communication et l’électronique étaient loin de ce qui existe de nos jours…

Lendemain matin, 8 heures, Isaac et Yan sont prêts pour la pêche avec Xalya. Gaby a décidé de rester avec Marine et moi. Il y a de la vague et je n’ai pas trop envie de me taper une ride de dinghy. Après le diner, nous donnons rendez-vous à Xalya et la Toison d’or en ville

Alors que les parents profitent de la terrasse, les enfants font connaissance avec les enfants du village.

J’étais allé prendre une marche au bord de la mer avec Marie et à mon retour, j’ai vu mes enfants jouer avec les petits bahamiens puisque la fin des classes a sonné.

J’ai le coeur qui fond, l’émotion qui monte quand mon regard croise celui de Pat (la maman chez Xalya)… Nous nous disons en même temps : « c’est cela…c’est fou, je voyais une image comme cela lorsque je pensais au voyage… » Regarder mes enfants jouer avec les élèves de l’école du village me touche. Ils rient, leurs apprennent à faire du skateboard, jouent au basketball….il n’y a pas de barrière. Marine et Melya, quant à elles, se promènent avec le petit chien de Xalya et sont entourées d’enfants.

Il y a quelque chose qui s’est passé à ce moment là, pour moi et pour eux.

Quand je revois à ce voyage, j’avais réellement cette image en tête. J’espérais que mes enfants se mêlent à une autre culture… et voilà qu’aujourd’hui, ils vivent cette expérience. Est-ce qu’il y a plus beau que cela, l’innocence de l’enfance et ses rencontres ouvertes sur le monde ?J’espère que mes enfants retiendront toute leur vie que ce qui est réellement important, c’est au-delà des apparences physiques, de la couleur, des différences…Je crois que ce moment là a également touché les autres équipages qui étaient assis sur la terrasse pour prendre un verre.

Déjà la fin de l’après-midi. Souper chez Xalya à parler de tout et de rien, de nos rêves, de nos itinéraires, de l,école sur le bateau, des enfants, …la vie est belle. Toison d’or vient nous rejoindre pour la fin de la soirée, laquelle se termine avec la guitare de mon chum et ses chansons.

Xalya, nous vous souhaitons de continuer de profiter de la vie. Notre rencontre fut trop courte, mais assez longue pour savoir que nos familles sont faites pour s’entendre. Nous espérons vous revoir quelque part dans les Caraïbes dans quelques années.

Au petit matin suivant, nous levons à nouveau l’ancre, le coeur un peu à l’envers, les larmes coulent encore…

Direction Staniel Cay, au nord de l’ancrage entre les 2 majors. La météo sera intense pour les deux prochains jours avec un bon vent de l’ouest qui devrait commencer à souffler en fin d’après midi.

Josée

Publicités

3 réflexions sur “Blackpoint … le coeur au coeur d’un village Bahamien

  1. Je viens de lire ton résumé de black point en votre compagnie …..encore quelques larmes à l’œil …. on pense à vous souvent et si des fois l’envie vous prend de prendre des vacances en louant un bateau ( genre catamaran …lolll) l’hiver prochain et bien faites le dans le coin où nous serons et nous pourrons continuer nos belles discutions …maman de xalya

    J'aime

  2. Il y a une grande différence entre les larmes d’émotion et les larmes de problème, ce sont des belles larme lachez pas on vous suit avec intétêt.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s